Région

Ardenne Condroz famenne

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Vote utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Reconnaître l’ail des ours...                                                                                                   L'ail des ours est une plante des sous-bois qui aime le frais et l'ombre et peut atteindre de 20 à 50 cm de hauteur. Ses fleurs sont blanches en forme d'étoile. Quand on froisse ses feuilles, la plante dégage une forte odeur d'ail. Elle peut former de vastes colonies le long des ruisseaux. Ses feuilles apparaissent d'avril à juin et la période de récolte se termine avec les premières fleurs. Avant sa floraison, on peut la confondre physiquement avec le colchique d'automne ou le muguet, mais il faut se fier à son odeur caractéristique.

Son histoire …                                                                                                                                                          

L'ail des ours était déjà utilisé par les Celtes et les Germains comme plante purifiante. On en a même retrouvé des traces dans des habitations datant du Néolithique. Au Moyen Age, la plante était considérée comme étant supérieure à l'ail normal et était abondamment prescrite. Elle fut considérée comme une plante magique et associée à la magie blanche. En jeter dans une rivière permettait de purifier l'eau et, portée par les femmes enceintes, elle protégeait l'enfant à naître. L'ours est sensé s'en régaler à la sortie de l'hiver et lui a donné son nom. L'ail des ours trouve son origine en Asie, mais il s'est répandu à travers le monde.

C’est une plante alimentaire qui a aussi des propriétés médicinales.

C’est à la fois un légume, un condiment et un médicament. Il a un goût typé et subtil d’ail qui le rend plus facile à manger que son cousin cultivé.

C’est l’une des plantes européennes comestibles qui contiennent le plus de vitamine C. Il contient aussi du soufre, du silicium, du fer, du manganèse, du zinc … et d’autres vitamines B1, B2 et E.

C’est un stimulant général de l’organisme.

C’est un vermifuge (élimine les parasites intestinaux) très populaire tout comme l’ail commun.

C’est un antiseptique et antibiotique général. Il désinfecte l’intestin. Il aide à venir à bout des diarrhées et lourdeurs d’estomac en stimulant la sécrétion des sucs gastriques.

Il a un effet hypotenseur et diminue le taux de cholestérol.

Il a un effet fluidifiant qui permet de lutter contre les thromboses. Attention aux personnes qui prennent des traitements pour les troubles de la coagulation.

Finalement on a tout intérêt à en manger car il fait partie des plantes dépuratives du printemps. 

Il nettoie et assainit notre organisme dans le cadre d’une alimentation santé.

Reconnaître l’ail des ours…                                                                                                                                         

L'ail des ours est une plante des sous-bois qui aime le frais et l'ombre et peut atteindre de 20 à 50 cm de hauteur. Ses fleurs sont blanches en forme d'étoile. Quand on froisse ses feuilles, la plante dégage une forte odeur d'ail. Elle peut former de vastes colonies le long des ruisseaux. Ses feuilles apparaissent d'avril à juin et la période de récolte se termine avec les premières fleurs. Avant sa floraison, on peut la confondre physiquement avec le colchique d'automne ou le muguet, mais il faut se fier à son odeur caractéristique.

Son histoire …                                                                                                                                                          L'ail des ours était déjà utilisé par les Celtes et les Germains comme plante purifiante. On en a même retrouvé des traces dans des habitations datant du Néolithique. Au Moyen Age, la plante était considérée comme étant supérieure à l'ail normal et était abondamment prescrite. Elle fut considérée comme une plante magique et associée à la magie blanche. En jeter dans une rivière permettait de purifier l'eau et, portée par les femmes enceintes, elle protégeait l'enfant à naître. L'ours est sensé s'en régaler à la sortie de l'hiver et lui a donné son nom. L'ail des ours trouve son origine en Asie, mais il s'est répandu à travers le monde.

C’est une plante alimentaire qui a aussi des propriétés médicinales.

C’est à la fois un légume, un condiment et un médicament. Il a un goût typé et subtil d’ail qui le rend plus facile à manger que son cousin cultivé.

C’est l’une des plantes européennes comestibles qui contiennent le plus de vitamine C. Il contient aussi du soufre, du silicium, du fer, du manganèse, du zinc … et d’autres vitamines B1, B2 et E.

C’est un stimulant général de l’organisme.

C’est un vermifuge (élimine les parasites intestinaux) très populaire tout comme l’ail commun.

C’est un antiseptique et antibiotique général. Il désinfecte l’intestin. Il aide à venir à bout des diarrhées et lourdeurs d’estomac en stimulant la sécrétion des sucs gastriques.

Il a un effet hypotenseur et diminue le taux de cholestérol.

Il a un effet fluidifiant qui permet de lutter contre les thromboses. Attention aux personnes qui prennent des traitements pour les troubles de la coagulation.

Finalement on a tout intérêt à en manger car il fait partie des plantes dépuratives du printemps. 

Il nettoie et assainit notre organisme dans le cadre d’une alimentation santé.

Soupe à l’ail des ours    

 L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout et intérieur

 

Ingrédients 

50 g de feuilles d’ail des ours - 300 g de pommes de terre- 1 oignon- 1 cube de bouillon - 1 cuillère à soupe d’huile d’olive- 50 ml de crème fraîche - sel, poivre.

 

Comment faire ?

  1. Pelez et émincez finement l’oignon.
  2. Épluchez les pommes de terre, lavez-les et coupez-les en petits cubes
  3. Faites chauffer l’huile à feu doux dans une casserole.
  4. Faites-y revenir l’oignon quelques min jusqu’à ce qu’il soit transparent.
  5. Ajoutez les pommes de terre.
  6. Versez 1 litre d’eau et ajoutez le cube de bouillon
  7. Faites bouillir puis baissez le feu : vous devez obtenir de petites bulles.
  8. Laissez cuire 20 min.
  9. Lavez l’ail des ours et coupez-le finement.
  10. Cinq minutes avec la fin de la cuisson des pommes de terre et l’oignon, ajoutez l’ail des ours.
  11. Laissez encore cuire 5 min et mixez avec un mixeur plongeant.
  12. Ajoutez la crème, le sel et le poivre
  13. Faites réchauffer à feu doux, sans bouillir et servez chaud.

Et voilà, votre soupe à l’ail des ours est prête !                                                                           

Vous allez vous régaler et épater tout le monde avec cette recette originale !

En plus, l'ail des ours donne une belle couleur à la soupe.